E-Marketing

Social TV : TF1 et Canal Plus s’associent à Facebook

Comme l’ont fait CNN et BSkyB aux Etats-Unis et en Grande Bretagne en septembre dernier, TF1 et Canal Plus viennent d’annoncer la signature d’un accord de partenariat avec Facebook. Les deux groupes audiovisuels français pourront utiliser des outils d’analyses concernant les commentaires centrés sur leurs émissions.

Dans une interview accordée au journal Les Echos, publiée le lundi 7 octobre, Dan Rose, le Vice-président en charge des partenariats de Facebook, a annoncé un accord développé entre le réseau social Facebook et deux chaines de télévisions françaises, TF1 et Canal Plus.

Grâce à cet accord, les deux groupes vont avoir accès à des outils technique permettant d’identifier, de suivre et d’analyser les conversations Facebook qui concernent leurs programmes respectifs. TF1 et Canal Plus vont désormais pouvoir jouer la carte de l’interactivité en publiant en temps réel les commentaires postés sur le réseau social de Mark Zuckerberg (un peu comme cela se fait déjà avec Twitter). Mais ils pourront également récolter l’ensemble des messages concernant une émission afin de les analyser par la suite.

“On pourra ainsi, par exemple, savoir si telle émission de télé-réalité est plus commentée par les hommes ou les femmes, et la ville d’où ils viennent” explique Dan Rose. “Nos outils vont permettre aux télévisions d’orienter leur contenu pour faire en sorte qu’il soit plus intéressant pour leurs téléspectateurs”. Mais il y a fort à parier que ces outils seront surtout utilisés pour faire grimper les audiences et mieux cerner les cibles publicitaires des programmes concernés.

Dan Rose le reconnait, “quand les gens regardent la télévision, ils sont en même temps sur leur téléphone, leur tablette ou leur ordinateur”. Les habitudes des téléspectateurs transforment donc le marché de la petit lucarne et il n’y a rien d’étonnant à ce que Facebook et les industries du divertissement souhaitent exploiter ces nouveaux outils d’analyses. Surtout que M. Rose garantit que “le respect des données personnelles de nos utilisateurs est une priorité pour Facebook”.

Laisser un commentaire