A lire

Apple va payer cher la légèreté de son système de facturation

La Federal Trade Commission (FTC), gendarme américain de la concurrence et de la protection des consommateurs, a condamné Apple au remboursement de quelques 32,5 millions de dollars auprès de clients mécontents des applications mobiles achetées sans leur consentement par leurs enfants. Apple devra également modifier son système de paiement avant le 31 mars et garantir une plus grande transparence dans ses méthodes de facturation.

Dans la configuration actuelle, la saisie d’un simple mot de passe permet d’effectuer des achats d’applications pendant 15 minutes, sans aucunes limites de prix. Afin de démontrer à quel point le système n’est pas suffisamment sécurisé, la presse américaine relate l’histoire d’une petite fille qui a dépensé 2.600 dollars via une application dans laquelle le but est de construire un hôtel pour animaux de compagnie.

Le PDG de la firme de Cupertino, Tim Cook, dans une note à son personnel, a décidé de respecter les directives du FTC : les propositions suggérées étant conformes aux changements envisagés par Apple, il n’y a aucune raison d’engager un long contentieux juridique. Un choix judicieux M. Cook!

Autre source de mauvaise publicité pour le géant américain : la vive campagne d’hostilité suscitée par la mise à disposition d’une application “de simulation de liposuccion”. Dans cette application, le joueur devait guider des jeunes filles trop rondes à travers les différentes étapes de cette intervention de chirurgie esthétique.

Commentaires

Laisser un commentaire