Actualités sur Google

Le projet Loon ou comment Google veut globaliser l’accès à Internet 

Grâce à des ballons stratosphériques gonflés à l’hélium, Google espère connecter l’ensemble du monde à internet, y compris dans les zones dites “blanches”. Pour ce projet baptisé “Loon”, Google a décidé de se tourner vers l’Agence spatiale française, le Cnes qui sera en charge de développer les ballons.

Selon les informations du Figaro, un partenariat va être signé ce jeudi 11 décembre entre le géant du web et le Cnes dans le but de “partager des ressources, des expériences et des recherches en matière de ballons stratosphériques”. La firme américaine a indiqué que “le Cnes aidera Google à développer son expertise, à analyser les vols et à concevoir un ballon de nouvelle génération pour le projet Loon”.

Jean-Yves Le Gall, président du Cnes, explique au Figaro que Google, Amazon, Facebook et Apple ont tous pour objectif de connecter l’ensemble de la planète au web et que plusieurs pistes sont explorées, “les satellites, les ballons et les drones”. Pour lui, celle du ballon est la moins onéreuse et présente de nombreux avantages, contrairement aux satellites qu’il faut envoyer à des milliers de kilomètres de la Terre.

La collaboration devrait permettre la mise en place d’une phase de tests courant 2015, avec l’exploitation d’une centaine de ballons. Ce partenariat permet à l’Agence spatiale française de récolter de nouveaux lauriers, après le succès qu’on lui reconnaît suite à la mission Rosetta.

Crédits photo : Project Loon

Laisser un commentaire