News

La jeunesse africaine au centre des préoccupations du New York Forum Africa 2015

Si beaucoup considèrent l’Afrique comme le continent du futur, moteur de la croissance mondiale dans les années à venir via les possibilités d’investissements et de développement qu’il laisse entrevoir, sa croissance économique est encore aujourd’hui largement entravée par de grandes difficultés en matière d’emplois, de formation et entrepreneuriat. Confrontée à un taux de chômage sans équivalent, la jeunesse africaine (qui représente plus de la moitié de la population du continent) n’a que peu de perspectives, mais constitue pourtant un extraordinaire vivier de talents et d’innovations qu’il convient simplement de révéler et d’encourager. Une jeunesse créatrice que le New York Forum Africa (NYFA), rendez-vous annuel destiné à mettre en avant les atouts économiques du continent africain, entend une nouvelle fois mettre à l’honneur et appuyer auprès des investisseurs africains et internationaux.

Si le chômage reste un souci majeur dans la plupart des pays africains, la jeunesse constitue aujourd’hui les forces vices du continent et se doit d’être supportée et encouragée vers un entrepreneuriat croissant. Il paraît en effet indispensable de remettre la jeunesse au cœur du développement africain et de stimuler l’émergence d’une génération de jeunes entrepreneurs. Améliorer l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle, favoriser la disponibilité de sources de financement dédiées à la création d’entreprises en Afrique et maximiser l’utilisation des nouvelles technologies, leviers potentiels de formation et de soutien aux entrepreneurs, sont autant de domaines que les décideurs politiques et économiques locaux se doivent d’encourager et qui seront abordés lors de l’édition 2015 du NYFA.

Comme l’expliquait Richard Attias lors d’un entretien sur TV5 Monde, “le New York Forum Africa est devenu au fil des années un lieu d’échange très transparent entre la jeunesse africaine, les jeunes entrepreneurs qui sont les moteurs de la croissance et les principaux chefs d’Etat africains. Ensemble, ils évoquent les grands problèmes économiques et sociaux majeurs auxquels ils sont confrontés et tentent d’y apporter des solutions collectives”.

Le prix de la Jeune Entreprise africaine sera par ailleurs décerné à cette occasion et permettra de soutenir les jeunes talents trop souvent confrontés à des problèmes de financement. Une dotation de 100.000 euros, attribuée par la Fondation New York Forum Institute en partenariat avec le Point Afrique, sera répartie entre quatre lauréats, primés lors du prochain forum.

Placée sous le thème “Investir dans l’énergie du continent”, l’édition 2015 de ce forum se concentrera sur le nouveau dynamisme du continent africain, sa jeunesse, ses entrepreneurs et ses opportunités en matière d’économie, d’investissements, de création d’emploi, mais aussi d’éducation et d’innovation. Il se tiendra du 29 au 31 août à Libreville au Gabon en parallèle du Forum de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), le programme américain qui favorise les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne.

En ouverture du NYFA, le 2e African Citizen Summit donnera la parole à plus de 600 étudiants et jeunes entrepreneurs sur les questions d’éducation et de création d’emploi.

Crédits photo : NYFA

Laisser un commentaire