A lire

Le bracelet connecté en vedette dans les festivals

A l’été ! Les beaux jours, la plage, les terrasses de cafés et bien sûr les “festivals”. Cette année, on ne discute pas seulement du programme, mais d’un objet qui va certainement faire très vite partie du décor. Des mots comme, pass, téléphone, monnaie vont devenir “vintage”, car remplacés par un petit nouveau, le bracelet connecté.

Déjà inaugurée en été dernier lors de quelques festivals, cette avancée technologique apparaît bien plus qu’un simple gadget. Il peut servir de ticket d’entrée et surtout de porte-monnaie. Le festivalier devra d’abord se créer un compte en amont sur un site qu’il créditera de la somme qu’il désire. Les euros non dépensés seront remboursés et une option “auto-recharge” crédite le compte de 50 euros lorsqu’il descend en dessous du seuil de cinq euros. Moins d’attente à l’entrée du festival lors du contrôle de billets, moins d’attente au bar… Coté organisateur, moins de souci de sécurité, car plus d’espèces en caisse et qui circule sur le site. L’obtention de statistiques en temps réel, leur permettant de s’adapter aux besoins (et aux porte-monnaies) du public.

Le bracelet connecté permet aussi d’être en permanence lié à sa page Facebook personnelle, et son compte Twitter et Instagram, afin de copiner avec les autres festivaliers. Comparé à Big Brother par certains, le bracelet connecté recenserait les festivaliers, leur localisation au fil de la soirée et des informations plus personnelles. De quoi déplaire aux festivaliers venus seulement pour écouter de la musique.

Crédit photo : Erasmus en flandes

Laisser un commentaire