A lire

Fraude : les banques proposent “la carte dynamique”

La fraude, c’est un véritable “pas de deux” entre les faussaires et les banques, les uns mettent en place des mesures de sécurité, que les autres contournent au fur et à mesure. Dernière trouvaille, une carte dont le cryptogramme change toutes les 20 minutes.

On l’appelle la “carte dynamique”, cette carte bancaire du futur devrait être équipée d’une horloge interne permettant de modifier, toutes les 20 minutes, les trois chiffres du cryptogramme visuel situé sur l’envers de la carte. Les pirates informatiques n’auraient que vingt minutes maximum pour effectuer un grand nombre d’achats ou revendre ces informations à d’autres personnes.

Cela devrait mieux protéger les clients au détriment de certaines facilités, on ne pourrait plus enregistrer ses coordonnées par exemple. Pour les banques, il s’agit de restaurer la confiance des clients dans leurs services, mais aussi de réduire fortement le coût que représente la fraude pour leur propre trésorerie (840 000 ménages en ont été victimes en 2014).

Le cryptogramme dynamique n’est évidemment pas “la solution magique” prévient Gilles Defendini, un expert de la lutte contre la fraude “dès lors que vous transmettez des informations bancaires sur Internet ou que votre processus réclame, à un moment ou à un autre, une intervention humaine, la fraude reste toujours possible“.

Ah oui, il ne faut pas oublier non plus, un autre paramètre, cette nouvelle carte bancaire coûte plus cher que la carte classique, qui va payer ?

Crédit photo : Thomas Kholer

Laisser un commentaire