A lire

Airbnb s’attaque au racisme sur sa plateforme

Airbnb, a le vent en poupe. Cependant, comme toute augmentation d’activité, cela ne va pas sans quelques ratés et quelques dérapages. Le spécialiste de la location entre particuliers a lancé une enquête visant à lutter contre les discriminations sur son site.

Une étude de l’université d’Harvard avait déjà constaté en fin d’année dernière, que les personnes dont les noms et prénoms laissent entendre qu’elles sont noires subissaient des discriminations lorsqu’elles cherchaient à faire une réservation sur Airbnb.

Le problème se fait de plus en plus pressant et envahissant. Comme souvent, un cas a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Un cas de discrimination d’une femme noire par l’hôte chez lequel elle avait réservé un hébergement aux Etats-Unis. Le loueur de l’hébergement, en Caroline du Nord, a d’une part annulé cette réservation et s’est répandu en messages racistes au sujet desquels Airbnb s’est dit “horrifié”.

Une enquête va être mise en place, pour examiner les interactions entre les loueurs et les personnes qu’ils hébergent. Ses conclusions devraient être connues d’ici septembre, et Airbnb annoncera alors les mesures qu’il compte mettre en place. L’entreprise a également recruté Laura Murphy, une ancienne responsable de l’Union américaine pour les libertés civiles, afin de diriger ses efforts anti-discrimination.

Crédit photo :  HD Lens

 

 

Laisser un commentaire