A lire

L’intelligence artificielle aussi mate des sitcoms

Quand on dit qu’un jour, elle nous remplacera, voici un algorithme développé par les chercheurs de l’université du Maryland et du Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui passe des heures devant des séries télés américaines.

Bon soyons clair, ce n’est pas pour s’abrutir bêtement. Cet algorithme de “deep learning” (apprentissage profond) a été imaginé pour apprendre les comportements de l’espèce humaine. Dans un deuxième temps, il s’agira de les prédire. Pour cela, les chercheurs ont été sans pitié, et à la limite de la torture en faisant visionner, quelque 600 heures de séquences vidéo extraites des séries The Office et Big Bang Theory. Il a appris à reconnaitre quatre comportements caractéristiques de notre espèce, la poignée de main, l’accolade, la bise et le “top-là”.

 Puis il a appris à identifier les moments qui précèdent ces comportements afin de les anticiper. Ensuite, l’algorithme a visionné des vidéos qu’il n’avait jamais vues, pour prévoir ce qui allait se passer. Pour l’instant, il a un taux de réussite de 43 % des cas (l’humain atteint les 71 %). Selon les chercheurs, il s’agit tout de même d’une belle performance, car l’algorithme a très peu d’expérience, comparé à un humain.

Le chemin est encore long, car la vie n’est pas un sitcom, en plus l’intelligence artificielle n’est pas capable de regarder les sitcoms affalés dans un fauteuil en avalant des “cochonneries” et rire bêtement à des blagues d’un niveau souvent affligeant. C’est dire si on a encore de l’avance !

 Crédit photo :  Didier du Castel

Laisser un commentaire