A lire

You tube officialise la censure en démonétisant des vidéos

Voilà une nouvelle, qui va calmer les ardeurs créatrices de beaucoup. YouTube a annoncé avoir supprimé la publicité de vidéos jugées trop sensibles par la plate-forme. Du coup, c’est le portefeuille qui est touché, car cela prive les youtubeurs, de leurs revenus. On crie déjà à la censure.

 Le talent, l’art, et la création, c’est une chose, mais il faut bien vivre. Pour certains, il s’agit même de pouvoir bien en vivre. En effet, si les vidéos sont suffisamment regardées, elles rapportent de l’argent via la pub. Et patatras, YouTube “démonétise” en effet les vidéos dont le sujet est estimé sensible par la plate-forme.

 YouTube a édicté une liste de sujets jugés incompatibles avec la publicité.  Il explique “les sujets et événements controversés, ce qui inclut des sujets relatifs à la guerre, aux conflits politiques, aux catastrophes naturelles et tragédies, même si aucune image explicite n’est montrée”.

 En premier lieu, sont touchés les contenus relatifs à la guerre, à connotation sexuelle, la violence, le « langage vulgaire » et la promotion des drogues. Certains youtubeurs ont annoncé que la plate-forme avait, depuis leurs plaintes, annulé la suppression des publicités pour plusieurs vidéos.

Ce n’est pas une première, mais en prévenant ces utilisateurs, la firme américaine le reconnaît officiellement. Ces mails ont provoqué une vague de protestations chez les vidéastes. L’Américain Philip DeFranco (4 millions d’abonnés) a été l’un des premiers à dénoncer “une forme de censure”. Pour le duo américain ETC (900 000 abonnés) ont fait le même constat, “ YouTube est apparemment devenu un espace contrôlé où tous les propos politiques, ou sujets controversés qui pourraient énerver des gens, sont dénoncés “.

Cependant, cela révèle que pour beaucoup de vidéastes à travers le monde, YouTube est devenu un métier. De ce fait, YouTube se rapproche inexorablement de la télévision. Il va devenir la proie des annonceurs qui mettra fin au système et à sa liberté intrinsèque. On va faire des vidéos “à la mode” et dans “l’air du temps”.

 En attendant, rappelez-vous que, quand vous voyez une vidéo bien racoleuse, oui, celle avec des images terribles et une musique angoissante, celle qui est censée vous révéler ce que personne n’ose vous dire. Celle qui vous dit que les méchants, ce sont les autres, et qu’ils contrôlent tout. Ben !  La vérité première, c’est d’abord que cette vidéo cherche avant tout à faire des clics pour faire du pognon.

Crédit photo :  Roberto Herrett

 

 

Laisser un commentaire