A lire

États-Unis : un avion détourné à cause d’un réseau Wi-Fi

Non seulement, les quelques derniers utilisateurs du Galaxy Note7 ne sont pas les bienvenus dans un avion, mais même l’évocation de ce nom peut provoquer le détournement d’un avion et provoquer une terrible confusion.
Lucas Wojciechowski, est ingénieur informatique selon sa bio Twitter. Il s’installe à bord du vol Virgin America 358, parti de San Francisco pour Boston. Bien sûr, il ne peut pas concevoir ce vol sans ouvrir son ordinateur pour passer le temps.
Vous l’aurez compris, c’est en ouvrant son ordinateur qu’il tombe sur un réseau Wi-Fi “Galaxy Note7. Lucas sait que le département des transports des États-Unis a interdit en octobre, la présence de Galaxy Note 7 à bord de tous les avions américains, après des signalements d’explosion de la batterie de certains téléphones. Il en fait évidemment part au personnel de bord qui se met en quête de retrouver le propriétaire de l’appareil. Au bout d’un moment de vaines recherches, le capitaine de l’avion qui, bien sûr a été prévenu, fait plusieurs messages diffusés en cabine pour retrouver le propriétaire du fameux Galaxy Note7.
Une première annonce demande “si quelqu’un possède un Galaxy Note7, merci de nous le faire savoir” puis une deuxième, “apparemment, l’avion va devoir être dévié et fouillé si personne ne se manifeste rapidement“. Sans réponse et devant une certaine fébrilité des passagers, le capitaine prend finalement la décision de dévier l’avion de sa trajectoire initiale jusqu’à ce que l’on ait mis la main sur le dangereux appareil et là, on peut entendre “je ne sais pas si votre avion a déjà été dévié à trois heures du matin… Je peux vous assurer que c’est assez terrible. Rien n’est ouvert dans le terminal, rien”.
Finalement, la situation se débloque, il n’y a pas de Samsung Galaxy Note7 à bord de l’avion, seulement un utilisateur pas vraiment bien inspiré qui avait en revanche renommé son réseau Wi-Fi en mémoire du défunt modèle de téléphone. Il s’est présenté de lui-même à l’équipage, en réalisant enfin la méprise.
Une nouvelle petite histoire qui se rajoute, on dénombre de plus en plus d’incidents divers ces derniers temps sur les lignes aériennes des Etats-Unis, et peut-être une certaine anxiété ambiante…

Crédit photo : Gunnar Kullenberg

 

 

 

 

Laisser un commentaire