A lire

Le smartphone revisité par Andy Rubin, le créateur d’Android

Vous avez certainement entendu parler d’Andy Rubin, car c’est tout simplement le cofondateur Android, le système d’exploitation mobile le plus répandu au monde. Il revient sur le devant de la scène avec Essential Phone, un smartphone Android haut de gamme qui présente un aspect modulable.
Cela fait déjà douze ans qu’Andy Rubin a vendu Android à Google. Aujourd’hui, il présente son nouveau projet, qui est un superbe smartphone censé rivaliser avec Apple, Samsung, Huawei et autres constructeurs chinois.
A première vue, c’est un smartphone rectangulaire aux bords arrondis avec un grand écran 14,7 cm qui occupe la quasi-totalité de la face avant, une caméra frontale de 8 mégapixels, placée au centre en haut de l’écran.
Pour les passionnés et les habitués, sachez que l’on retrouve à l’intérieur du classique haut de gamme Android, avec un processeur Qualcomm Snapdragon 835, 4 Go de RAM, une batterie de 3 040 mAh avec recharge rapide.
Plus d’originalité, avec deux emplacements magnétiques qui pourront accueillir une gamme complète d’accessoires comme une caméra à 360°, qui vient se clipper magnétiquement à l’arrière du smartphone.
Par contre, il ne faudra pas chercher de prise Jack, il n’y a qu’un seul branchement disponible (port USB-C) afin d’alimenter un périphérique extérieur et ainsi, transférer des données plus rapidement.
Pour écouter de la musique ou pour utiliser le kit mains libres, il faudra donc passer par le Bluetooth, ou utiliser l’adaptateur fourni avec l’appareil. Cependant, il sera possible de recharger le téléphone grâce à une station “click”, ce qui libérera le port USB-C pour d’autres usages.
Commercialisé pour 625 euros, avec les premières livraisons prévues pour fin juin, l’Essential Phone se lance dans un secteur et une gamme dominé actuellement par Apple. Néanmoins, il subira moins la concurrence chinoise, plutôt axée sur les mobiles à moins de 300 euros (mais pour combien de temps ?).
Optimiste mais prudent, Andy Rubin se garde bien de donner une estimation du nombre de smartphones qu’il compte vendre. Il a tout de même déclaré être confiant et que “les affaires tourneraient bien d’ici peu”. En tout cas, Essential Products ne manque pas de cash, la trésorerie de l’entreprise se compterait en centaines de millions de dollars levées en grande partie sur son nom, notamment auprès du sous-traitant taïwanais Foxconn et du groupe Internet chinois Tencent.

Crédit photo : Essential Phone

Laisser un commentaire