A lire

Messages privés chiffrés : Edward Snowden suggère, Twitter met en place

Certaines idées ou propositions ne sont pas retenues immédiatement, cependant, elles ne sont pas complètement abandonnées pour autant. C’est le cas de la suggestion qu’Edward Snowden, le lanceur d’alerte, avait fait à Jack Dorsey, le PDG de Twitter, en décembre 2016. Il était question de travailler sur une option de messages chiffrés, secrets ou qui disparaîtraient.

On pourrait presque dire Edward Snowden en a rêvé, et Twitter l’a fait. La réponse exacte de Jack Dorsey, à l’époque concernant la proposition du lanceur d’alerte, était que sa suggestion était “raisonnable” et que Twitter allait y réfléchir.

Donc, Twitter a réfléchi, et selon TechCrunch, 18 mois plus tard, on peut retrouver dans l’application Android de Twitter, une option appelée “Conversation secrète”. Si elle venait à être lancée, elle permettrait aux utilisateurs d’envoyer des messages privés chiffrés.

Il a fallu toute la perspicacité de Jane Manchun Wong, pour repérer cette option dans l’APK Android de Twitter. Or, on sait que très souvent les APKs contiennent du code pour des fonctionnalités qui n’ont pas encore été lancées, et que les entreprises testent en secret, ou qui seront bientôt disponibles.

Officiellement, il n’y a encore rien à voir, c’est le silence radio du côté de Twitter dont le porte-parole a refusé de s’exprimer sur le sujet. Cependant, pour TechCrunch, c’est évident, “on ne sait pas quand Twitter compte lancer cette fonctionnalité, mais on sait, au moins, qu’elle a été réalisée“.

Cette nouvelle fonctionnalité pourrait faire entrer Twitter dans le concert des messageries plus favorables aux communications sensibles. C’est un domaine actuellement particulièrement médiatique, et il devient donc important d’apparaître du bon côté. Il s’agit de se retrouver dans le camp de ceux qui protègent les données et les conversations de ses utilisateurs face à une surveillance, qui s’apparente de plus en plus à une inquisition à des fins mercantiles et politiques. Twitter devrait donc rejoindre le club aux côtés, de signal, télégramme ou WhatsApp.

Crédit photo : thierry ehrmann

Laisser un commentaire