A lire

Une application smartphone pour lutter contre l’addiction numérique

On dit bien, qu’il faut soigner le mal par le mal, mais tout de même le fait que Google propose d’utiliser son smartphone pour combattre l’addiction numérique peut paraître étrange. En effet, ce que l’on appelle pudiquement l’addiction numérique, n’est autre que le fait ne pas pouvoir se passer d’être connecté et Google propose à l’utilisateur de paramétrer lui-même ses propres limites de temps d’utilisation.

Google, se lance donc dans la prévention et prône la déconnexion salutaire lors de sa conférence annuelle des développeurs, qui se tient du 8 au 10 mai à Mountain View (Californie). Il décline cette prévention à travers une série de fonctionnalités destinées à aider ses utilisateurs à la déconnexion.

Sundar Pichai, Pdg de Google, a expliqué la démarche en se disant, préoccupé par le “bien-être numérique” qui sera abordé par une série de commandes qui vont permettre, par exemple, de limiter le temps passé sur certaines applications.

Ces applications permettront de préciser le temps passé sur les applications, ou le nombre de notifications envoyées quotidiennement par chacune d’entre elles, pour aider l’utilisateur à mesurer sa consommation. L’usager pourra ainsi, tout d’abord se rendre facilement compte de combien de temps, il passe (ou perd selon les moments et les applications), et par la suite, programmer lui-même des limites de temps sur certaines.

Dans le même temps, nous pourrons bientôt compter sur l’intelligence artificielle pour que notre téléphone accomplisse certaines tâches sans avoir à nous connecter, et devrait faire baisser la tentation.

D’accord, on vous le dit, toutes ces fonctions vont aussi permettre par la même occasion à Google, de connaître encore plus finement les habitudes de ses clients. Le but est aussi de vous solliciter moins souvent, mais plus précisément et efficacement.

Au bout du compte, tout ceci ne sont évidemment que des outils, et comme pour toute addiction, la vraie arme pour se déconnecter de temps en temps, c’est notre volonté. La volonté de reprendre un peu plus pied dans notre entourage, et profiter du monde qui nous entoure.

Crédit photo : Ignite News

 

 

 

Laisser un commentaire