A lire

Masako Wakamiya, 82 ans est développeuse de jeux vidéo

Masako Wakamiya ne passe pas inaperçu dans le monde des développeurs. Pas seulement parce que c’est une femme, et il n’y en a pas tant que cela, mais en plus, elle a 82 ans. C’est donc certainement la développeuse la plus âgée du monde. Elle a créé un jeu adapté aux personnes âgées et basé sur des symboles de la culture japonaise. Elle a même rencontré Tim Cook, le PDG d’Apple.

Voilà, qui tranche très nettement dans un monde ou la jeunesse règne quasiment sans partage. Par exemple, l’âge moyen des employés de Facebook, est de 29 ans, et il est de 31 ans chez Apple.

Cette Japonaise, est la développeuse du jeu mobile Hinadan, destiné aux personnes âgées. Depuis sa sortie l’année dernière, il peut se vanter d’un joli petit succès puisqu’il a été téléchargé plus de 53 000 fois, et il est noté cinq étoiles sur l’App Store.

Le jeu s’inspire du festival traditionnel japonais Hina matsuri, une fête consacrée aux petites filles. Les joueurs doivent placer correctement douze poupées sur des tables, qui représentent la Cour impériale de l’époque Heian. Masako Wakamiya, a pris en compte les difficultés que peuvent avoir les personnes âgées, pour bouger les doigts, voir et entendre correctement. Pour ne pas stresser les joueurs, elle a choisi de ne pas imposer de limite de temps.

Le jeu est devenu particulièrement populaire auprès des femmes âgées, qui aiment jouer avec leurs petits-enfants. Evidemment, pour une femme d’avenir comme Masako Wakamiya, pas question de s’arrêter là, puisqu’elle prépare la version anglaise, chinoise et peut-être française de son jeu. On dit aussi, que Masako Wakamiya est désormais impatiente de développer d’autres applications.

Masako Wakamiya, ne s’ennuie donc pas à la retraite, et pour compléter son emploi du temps, depuis l’année dernière, le gouvernement japonais l’a nommée à la tête d’un comité spécial sur le vieillissement.

Crédit photo : Girişimci Rehberi

 

 

 

 

Laisser un commentaire