Actualités sur Google

Facebook, Google, Microsoft et Twitter lancent le Data Transfert Project

Très bonne nouvelle pour les utilisateurs du web, leur nouvel ami se nomme Data Transfer Project. Il est là pour les aider à déplacer leurs données personnelles avec sécurité et facilité. Facebook, Google, Microsoft et Twitter se sont réunis pour mettre au point ce nouveau projet qu’est le Data Transfert Project.

 Pour faire suite au nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles, qui est entré en application le 25 mai 2018, les 4 monstres sacrés du web, se targuent d’annoncer la mise en service du « Data Transfer Project » qui va servir de plateforme ouverte ou open-source commune. Celle-ci, va permettre aux services de transférer les données directement via un format numérique compatible. Ils invitent par la même occasion, d’autres entreprises à se joindre à cette initiative.

Actuellement, il est déjà possible avec Facebook notamment, de télécharger vers son ordinateur toutes ses données, comme par exemple, les photos, les messages, les contacts. Cependant, il était jusqu’à présent difficile, voire impossible de retélécharger ces mêmes fichiers vers un autre service. En gros, il était impossible de décider de quitter un réseau social en embarquant ses propres données, sans voir ces dernières se perdre.

L’affaire Cambridge Analytica, qui a fait couler beaucoup d’encre en mars dernier, a concerné notamment, les données personnelles et leur usage par les entreprises technologiques qui sont des sujets particulièrement sensibles. Depuis ce scandale, les sociétés du web ne sont plus avares d’informations, elles veulent absolument démontrer leur volonté de devenir transparent.

Le Data Transfert Project n’en est qu’à ses débuts, mais cette nouvelle, devrait être accueillie et appréciée par tous les internautes de l’Union européenne, au moment où l’on parle beaucoup de l’usage qui est fait des données personnelles. Selon le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD, l’autorité indépendante de l’UE sur la protection des données), ce droit donnera aux personnes concernées plus de contrôle sur leurs données puisqu’elles pourront décider, quand et avec qui, partager leurs données personnelles ou quand les reprendre.

Voilà un très bon exemple de collaboration entre les géants du web au profit des internautes, afin de leur faciliter la portabilité des données personnelles.

Crédit photo : Cesar-Solorzano

 

 

Laisser un commentaire