A lire

“Gilets jaunes”, une présence remarquée dans certains jeux vidéo

Il y a des signes qui ne trompent pas en matière de popularité, on peut dire que le mouvement des “gilets jaunes”, a quitté le simple cadre hexagonal. Le mouvement a maintenant des ramifications, qui vont au-delà de la simple géographie, ils sont même présents dans des jeux vidéo.

On a vu différents pays s’intéresser très fortement au sujet, et même certains chefs d’Etats plus ou moins à bon escient, s’immiscer dans le débat. Cependant, le “nec plus ultra”, c’est leur présence dans des jeux vidéo. Le journal du Geek, fait remarquer que dans GTA Online, le mode de jeu ouvert et multijoueurs de Grand Theft Auto V”, des joueurs ont réussi à recréer toute une ambiance comprenant gendarmes, uniformes et fourgonnettes françaises. De quoi, partager une journée d’action standard à un rond-point français bloqué, tout en restant dans son fauteuil.

Bien sûr, cela peut aussi être interprété comme, une façon comme une autre, d’afficher son soutien ou de rendre hommage au mouvement. Tout cela, a été rendu possible grâce au “Modding”. Cette technique, disponible uniquement sur PC, permet d’ajouter des modifications au jeu sous la forme d’une sorte de greffon, permettant parfois de complètement changer l’oeuvre originale. Les joueurs, ont alors profité pour créer un “Mod” spécial “gilets jaunes”.

Du coup, de nombreux scénarios permettent de bloquer les différentes autoroutes présentes dans le jeu. Pour être bien conforme à la réalité, les manifestants virtuels ont pu protester devant des barrages, équipés de gilets jaunes. C’est aussi certainement, par souci de réalité que tout cela s’est vite transformé en bagarre générale.

Ses modifications, ont évidemment été réalisées sans la bénédiction de Rockstar Games, l’entreprise créatrice du jeu. Celle-ci a dû faire avec, comme Ubisoft pour The Crew 2. Dans ce jeu, on pouvait aussi voir des voitures décorées avec de gros gilets jaunes et des portières arborant de fiers “Macron démission”.

On peut imaginer, que rare sont ceux qui jouent du côté des forces de l’ordre.

Crédit photo : john-sting

 

 

Laisser un commentaire