A lire

Procès, plaintes, pas de réveillon ensemble pour Apple et Qualcomm

La bataille continue de faire rage entre Apple et Qualcomm. Le second a porté plainte contre le premier pour infractions sur ses brevets. C’est pour cela, que la marque à la pomme vient d’annoncer qu’il va proposer une mise à jour à ses clients chinois.

Petit rappel des faits, l’entreprise américaine Qualcomm, est spécialisée dans la conception et la mise en place de solutions de télécommunications. Elle est devenue l’une des toutes premières entreprises mondiales dans son domaine, la conception et la commercialisation de processeurs pour téléphones portables. Qualcomm, a obtenu gain de cause, auprès des tribunaux chinois pour obtenir une injonction de retrait temporaire des ventes de sept appareils de la marque à la pomme. Une interdiction, qui tombe évidemment, mal en cette période de fêtes de fin d’année.

Pour étayer sa démarche, Qualcomm met en avant deux brevets qui seraient utilisés frauduleusement dans les iPhone. Le premier porterait sur le redimensionnement des images, le deuxième sur la manipulation d’applications par un mouvement de balayage sur l’écran tactile. La même démarche judiciaire a été menée par Qualcomm aux États-Unis, mais, si la justice américaine avait bien reconnu l’infraction, elle l’a cependant refusée argumentant que cette décision nuirait aux intérêts du public.

Si Qualcomm, s’en prend à Apple de manière aussi systématique, ce n’est pas un hasard, cela fait suite à l’accusation par Apple d’abus de position dominante sur le marché des processeurs, pour booster ses redevances.

En attendant donc le procès, qui devrait s’ouvrir en avril prochain, Apple pare au plus pressé, et c’est pour cela, que les utilisateurs chinois d’Iphone vont se voir proposer des “fonctions mineures”, comme les appelle Apple, sous la forme de mises à jour, afin d’éviter une action en justice de la part de Qualcomm.

L’année 2018 va décidément être une année compliquée pour Apple en Chine, car cette affaire en fin d’année, vient s’ajouter à des chiffres de ventes plutôt décevants.

Crédit photo : Antoine Wtr

Laisser un commentaire