A lire

“S3 amazonaws” : l’exemple type du site de piratage sur Facebook

Avec ces questions bien innocentes et ses dessins presque naïfs, le but de “S3 amazonaws” est de gentiment vous faire naviguer au milieu de ces publications. Mais ne vous y trompez pas, derrière tout cela, il y a la volonté de vous faire cliquer pour pouvoir pirater votre compte, ou pire encore, usurper votre identité et essayer de vous extorquer de l’argent. C’est l’occasion de vous rappeler qu’il faut toujours rester un minimum vigilant sur les réseaux sociaux.

Le journal Sud-Ouest met en garde ses lecteurs. Ne cliquez pas sur des liens de votre fil d’actualité, qui indique par exemple “Hommes et femmes nous sommes tellement différents”, “à quoi ressemble la vie avant et après vos 30 ans” et ” votre vie avant et après le mariage, en images“. Les hackers, qui sont derrière ces publications ne veulent surtout pas vous divertir, ni vous donner des conseils.

Ils vous demandent gentiment, si vous avez plus de 16 ans et lorsque vous cliquez oui, en fait vous avez autorisé le site à accéder à vos données Facebook, et même à publier en votre nom. Cela lui donne la possibilité de publier, sur votre profil, une publication du même site, pour en faire la publicité, sans que vous ayez donné votre autorisation.

Le terme adéquat à cette pratique nous vient de la pêche, il s’appelle “l’hameçonnage”. C’est une technique de piratage, qui consiste à obtenir vos données privées, comme vos mots de passe ou vos informations bancaires. Cela permet ensuite de pirater votre compte, ou pire, usurper votre identité et vous extorquer de l’argent.

Le nom du site “S3.amazonaws.com”, n’est pas un hasard, il s’agit d’un lien hébergé par un service de stockage de pages web d’Amazon. Le service est réel et légal, mais il est souvent utilisé par les cybercriminels pour “propager des virus, héberger des sites web douteux, des spams, des applications d’hameçonnage “, explique Sud-Ouest.

 

Voir l'image sur Twitter
Crédit photo : markus-spiske

 

 

Laisser un commentaire