A lire

L’industrie des mobiles s’attaque à la vie de nos animaux de compagnie

Le secteur en pleine effervescence des mobiles cherche sans cesse de nouveaux débouchés. C’est donc très logiquement, qu’il se tourne vers un autre secteur éternellement porteur, celui des animaux de compagnie. L’avantage réside dans le fait, que les propriétaires sont prêts à toutes les folies pour apporter plus de bien-être et de confort aux animaux.

Du coup, dans les allées du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, on trouve une flopée de produits destinés à faciliter la vie de votre animal favori et donc par ricochet la vôtre.

2018, fut une année de baisse pour les ventes de smartphones dans le monde. Il est vrai, que dans de nombreux pays, tout le monde en a déjà un, il faut donc un prétexte sérieux pour en acheter un autre. A partir de là, connecter les animaux devient une évidence.

Le marché est immense, plus de 300 millions de chiens et chats sont présents dans les foyers dans le monde. Neil Mawston, directeur exécutif pour le cabinet de recherche Strategy Analytics, explique “quasiment tout ce qui bouge peut potentiellement être connecté. Les appareils connectés pour les humains sont très populaires et il est assez logique que les entreprises s’intéressent aussi aux produits pensés pour les animaux”.

De fait, on peut voir au World Congress (MWC) de Barcelone, des articles classiques comme, des caméras équipées d’une connexion wifi permettant de regarder son animal favori sur son smartphone. Certains appareils contiennent tout de même des options plus particulières. Furbo par exemple, peut vous envoyer un SMS si votre chien aboie, et il réalise une vidéo de 60 secondes des meilleurs moments de la journée de l’animal. Éventuellement, il peut même contenir des friandises, que le propriétaire peut débloquer pour son animal en appuyant sur un bouton depuis son smartphone.

Les Coréens de la start-up sud-coréenne PurrSong, proposent une litière automatique, capable de se nettoyer et se remplir seule. Lorsque le chat y a fait ses besoins, la machine intervient avec un petit râteau, puis elle rajoute quelques poignées de litière, si besoin. Comme toujours vous avez droit à votre notification sur le smartphone quand l’animal vient l’utiliser.

Toutes ces petites merveilles surveillent bien sûr le poids de l’animal, le nombre et la durée de chaque passage afin de détecter d’éventuels problèmes de santé.

Il faut bien se rendre à l’évidence, hélas pour nos petits animaux, c’est aussi fini la tranquillité. Ces appareils, parfois contenus dans les colliers bardés de capteurs les plus divers, doivent permettre aux propriétaires de suivre en temps réel les moindres faits et gestes, de s’assurer constamment de leur santé, de vérifier qu’ils font suffisamment de sport ou si leur sommeil est bon, et bien d’autres choses.

De quoi transformer un gentil maître en “Big Brother” en quelque sorte.

Crédit photo : Max Mollon

 

 

Laisser un commentaire