A lire

Mozilla va certainement lancer une version payante de Firefox

Le monde du numérique est comme les autres, âpre, difficile et fortement concurrentiel. Pour survivre, même une fondation comme Mozilla doit prévenir et toujours envisager demain. Afin de diversifier les revenus pour se rendre moins tributaire d’un seul, la fondation envisage de lancer d’ici à la fin de l’année des fonctionnalités Premium. Il s’agit d’un service de stockage sécurisé et un VPN.

Tout d’abord, précisons ce qu’est concrètement Mozilla Firefox. Nous savons, que c’est un navigateur web, qui a le bon goût d’être libre et gratuit. Il est géré par la Mozilla Fondation, qui s’appuie pour cela sur des milliers de bénévoles. Celle-ci, a créé en 2005 la société employant l’ensemble des salariés de la fondation, la Mozilla Corporation, et elle a déposé la marque Mozilla en 2006.

Il est à noter, que le logiciel fait partie de la liste des logiciels libres préconisés par l’Etat français dans le cadre de la modernisation globale des services de ses systèmes d’informations.

Pour continuer sa mission et pouvoir rester libre et en open source, Mozilla envisage cependant de faire payer ses services. Cela ne changerait rien au système de base, mais Chris Beard, PDG de Mozilla, a récemment indiqué que ses équipes sont en train de préparer une offre payante de Firefox. Elle prendrait la forme d’une offre baptisée “Premium” pour un certain nombre de fonctionnalités, accessibles sous la forme d’un abonnement.

Il y aurait bien une version gratuite de cette “solution de stockage sécurisé” et d’un “VPN”. Cependant, elle aurait une limitation du volume de données échangées. Cette limite serait évidemment dépassée avec Premium, qui prévoit d’autres fonctionnalités pas encore totalement déterminées. Toutefois, il est prévu de les lancer avant la fin de l’année, idéalement en octobre.

Ce n’est pas la première fois, que Mozilla expérimente des modèles payants. Si la fondation cherche désormais à diversifier ses revenus, c’est parce qu’elle est trop dépendante de Google. En effet, 90 % des revenus de Mozilla proviennent aujourd’hui des moteurs de recherche activés par défaut dans Firefox, et celui de Google est évidemment le plus important.

Crédit photo : Francesco Lododo

Laisser un commentaire