A lire

Le partage d’abonnement, une technique en vogue en France

Il reste, que la pratique est extrêmement floue et limite, car à la base le partage d’abonnement et les abonnements multiples de Netflix, Youtube Premium, Spotify et consorts se limitent généralement au foyer, c’est-à-dire à des gens qui vivent à la même adresse. Cependant, les risques sont infimes, car la Hadopi ne vise que le piratage peer-to-peer. Le PDG de Netflix, a même publiquement dit que le partage sauvage d’abonnements ne le dérangeait pas.

C’est pour cela, que certains en profitent. Spliiit est une start-up, créée il y a neuf mois. Elle s’est donné comme mission de faciliter le partage d’abonnement. Le principal abonné indique le montant à partager et les adresses e-mail des participants. Ensuite, le système s’occupe de tout. Il se charge de contacter tout le monde et de récupérer l’argent, moyennant 4 % de commission. Les transferts se font par carte bancaire ou Paypal.

Cependant, comme dans tout, la technique évolue et de nouvelles solutions apparaissent. Sunamédia, serait un système basé sur l’intelligence artificielle, capable de détecter des comportements inhabituels et les fraudes.

Il ne faudrait pas dire “profitez en vite”, mais le cœur y est.

Crédit photo : mcouple

 

Laisser un commentaire