A lire

Les dangers de ne pas éteindre un portable dans un avion

Lorsque vous prenez l’avion, l’hôtesse de l’air et un message vocal vous indiqueront d’éteindre votre portable. Inévitablement, un plus malin que les autres, va se faire fort de ne pas exécuter la demande. Cet individu, est trop important et indispensable au monde qui l’entoure, pour ne pas rester en contact. La question est alors de savoir à quel point, il met tout le monde en danger.

Visiblement, vous lisez cet article donc il ne s’est rien passé de préjudiciable. Les discussions à ce sujet sont souvent assez ténébreuses et personne ne sait vraiment ce qu’il en est.

Une mesure avant tout préventive et de confort

Reprenons donc à la base. La mesure a été prise, car les ondes émises par un téléphone portable allumé, perturbent les communications radio. A ce titre, elles gênent principalement les pilotes. Cependant, il faut bien avouer qu’elles ne représentent pas un véritable danger pour le trafic aérien.

Un téléphone portable allumé cherche en permanence du réseau. Cette recherche peut engendrer des interférences plutôt énervantes. Cela peut arriver dans le signal radio des avions, et les pilotes l’entendent directement dans leurs casques. Evidemment, plus il y a de téléphones allumés à bord d’un avion, plus le signal sonore devient gênant. De plus, le risque d’interférence est surtout important à basse altitude, où les fréquences GSM sont les plus actives.

Tout cela évolue et les nouveaux modèles d’avions sont nettement mieux protégés que les anciens. De leur côté, les pilotes savent comment gérer une telle situation au meme titre qu’ils s’entraînent régulièrement à affronter d’autres risques.

De fait, ce sont les compagnies aériennes qui décident si elles veulent ou non autoriser les passagers à utiliser leur téléphone portable à bord des avions ou non. Quand elles l’autorisent, elles installent généralement des capteurs juste à côté des sièges des passagers pour que ceux-ci puissent utiliser leur téléphone sans créer d’interférences.

Une utilisation pas vraiment indispensable 

Tout ceci étant dit, il faut rappeler qu’en mode avion, seuls les systèmes de communication mobile UMTS, LTE et GSM, sont désactivés. Ils sont les plus gênants et la recherche du signal est donc interrompue. En revanche d’autres fonctions, tels le Bluetooth ou le Wi-Fi, peuvent être activées séparément. De plus, lorsque l’avion est à haute altitude, les téléphones s’épuisent vite à tenter de trouver du réseau. Celui qui laisse son portable allumé ne risque pas grand-chose d’autre, que de voir sa batterie se vider quasi-instantanément.

Alors au-delà du trajet en avion, le véritable danger pour vous, réside sur une éventuelle impossibilité de se passer de votre portable durant quelques heures. Sur ce plan-là, il faut considérer un trajet en avion comme une sorte de test. Ce sera aussi l’occasion de se souvenir des bienfaits de la lecture d’un livre et de la discussion avec le parfait inconnu qui se trouve à côté de vous.

Crédit photo : Bernard CHANEL

 

 

 

Laisser un commentaire