A lire

Les championnats du monde de Pokémon se sont déroulés à Washington

Bien sûr, la folie qui s’est emparée de tous à leur propos s’est largement dissipée, cependant, ils sont toujours là. Les Pokémon ont gardé de très nombreux adeptes. Ils ont prouvé, qu’ils sont loin d’être juste une mode éphémère. Depuis maintenant 20 ans, ce jeu est rentré dans un fonctionnement avec ses adeptes, ses temps forts et ses rassemblements. A ce propos, cette année les championnats du monde se déroulent à Washington.

Un championnat du monde de Pokémon, cela sous-entend la venue dans la capitale américaine de plus de 7 500 personnes, venues de 49 pays. Comme la franchise a été lancée au Japon en 1996 et a connu son succès au début des années 2000, nous retrouvons un maximum de personnes de plus de 20 ans, au milieu de plus jeunes évidemment.

Les pokémon, un jeu qui devient une institution

C’est toute une organisation, bien menée qui a été mise en place par la marque, pour faire perdurer le phénomène. Des jeux vidéo sortent régulièrement. Il y a également des cartes Pokémon, une série télévisée animée et plusieurs films dont “Pokémon : Détective Pikachu”, qui a rapporté jusqu’ici plus de 430 millions de dollars dans le monde. Bien sûr, le point d’orgue de cette popularisation fut le succès incroyable du jeu sur smartphone Pokémon Go.

Un jeu de cartes avant tout 

Le succès, c’est aussi la faculté du jeu de parvenir à réunir des familles autour du concept. “C’est un bon jeu de stratégie qui les fait réfléchir”, poursuit un père de famille de 40 ans. Celui-ci, apprécie aussi le fait que ce jeu à succès est avant tout un jeu de cartes avant d’être un jeu sur écran et par les temps qui courent, c’est rare.

L’essentiel pour les créateurs du jeu, c’est le maintien de ses aspects fédérateurs. Cela renforce la convivialité et de fait, confirme une popularité, qui se transmet de génération en génération à travers de nombreuses familles dans le monde.

Ainsi, des familles de joueurs rejoignent la grande famille des joueurs de Pokémon. Ce n’est pas beau, dit comme cela ?

Crédit photo : lenilaf

 

 

Laisser un commentaire