A lire

Après League of Legends, Riot veut conquérir d’autres terrains d’e-sport

Dans de nombreux domaines, pour perdurer et se développer, il faut savoir se diversifier. C’est le constat, que l’entreprise américaine Riot a dû faire. Celle qui était jusqu’alors uniquement présente sur le marché du jeu tactique en arènes (MOBA, pour bataille multijoueur en arène en ligne), se positionne désormais sur trois autres marchés phares de l’e-sport, les jeux de cartes, les jeux de tir et les jeux de combat.

Pour tout le monde, Riot c’est avant tout et presque uniquement League of légend. D’ailleurs, c’est à l’occasion des célébrations des 10 ans de son unique et phénoménal succès, que la firme américaine a annoncé le développement d’une série animée, et trois nouveaux jeux.

Imaginer la suite après le succès de League of Legends (LoL)

Il s’agit, pour la maison Riot Games, fondée en 2006 par Brandon Beck et Marc Merrill, et qui emploie environ 2 500 personnes dans le monde, de faire face aux premiers signes d’essoufflement de son premier et jusqu’à présent unique jeu, League of Legends. Celui-ci revendique 8 millions de joueurs quotidiens. Cependant, le jeu s’est fait dépasser sur Twitch, par Fortnite

On va donc voir apparaître, un jeu de cartes baptisé Legends of Runeterra. Il va surfer sur la vague et le succès de League of Legends, puisqu’il va emprunter tout son univers. Par contre, pour les jeux de tir par équipe et de combat, surnommés “Project A” et “Project L”, on n’en sait pas beaucoup. Le premier, sera dévoilé en 2020, il se déroulera sur terre, dans un futur proche. Concernant le second, on en sait encore moins, car il est en voie de développement.

Grosses concurrence et marché encombré

Tous ses jeux vont avoir une rude concurrence en face d’eux et elle aussi va faire l’objet de farouches batailles. “Project A”, sera en concurrence avec Counter-Strike, Global Offensive ou Overwatch. “Project L”, devra affronter des jeux déjà bien positionnés, comme Street Fighter V et Dragon Ball Fighter Z. Tout cela se fera en parallèle, des derniers développements de LoL, qui n’est évidemment pas laissé de côté.

Riot, a annoncé l’arrivée d’un nouveau héros et plusieurs projets. Tout d’abord, une version pour mobiles et consoles, avec des parties plus courtes, League of Legends : Wild Rift. La sortie débute 2020 sur mobiles de Combat tactique, un mode de jeu au tour par tour, très populaire depuis son apparition cette année.

Plus surprenant, la League of Legends Esports Manager, qui s’inspire de Football Manager pour créer et gérer son équipe d’e-sportUn concept qui devrait parler aux nombreux fans de LoL.

Crédit photo : Chris Yunker

Laisser un commentaire