A lire

Les dangers des accessoires pour smartphones bon marché

Une nouvelle fois, L’UFC Que Choisir et 60 millions de consommateurs, mettent en garde contre les accessoires pour smartphones vendus pas cher. Le plus souvent, on retrouve ces objets en ligne, et d’ailleurs, le plus souvent, on en a guère que pour son argent. Parfois, ils peuvent être très dangereux pour la santé, au-delà du fait d’être de très mauvaise qualité.

Il fait bien avouer, que les fabricants de smartphones ne sont pas innocents dans cette affaire. En effet, ils vendent souvent les accessoires pour leurs appareils à un tarif élevé. La tentation est alors grande de se replier sur des marques, le plus souvent chinoises, largement plus abordables.

Il est est bon de souligner, que si c’est moins cher, c’est aussi parce que ces objets ne sont pas conçus de la même manière et avec des matériaux différents. De ce fait, certaines règles de sécurité fondamentales ne sont plus respectées.

Pour que tout le monde sache bien de quoi il en retourne, et achète en toute connaissance de cause, deux études sont mises en avant par l’association de consommateurs. Ils se sont intéressés aux chargeurs de smartphones et aux écouteurs sans fil d’Apple.

De dangereux chargeurs

Cela concerne pas moins de 20 chargeurs, que l’association UFC-Que Choisir a analysés. Le résultat démontre, que sur 20 chargeurs 4 seulement étaient parfaitement conformes aux normes. Pourtant, certains provenaient de magasins bien connus, comme Auchan ou Boulanger par exemple. Pour quelques modèles, les manques ne sont pas graves. Cependant, dans plus de la moitié des cas, les problèmes étaient électriques. Cela va de l’absence de protection contre les surcharges et les courts-circuits, à l’utilisation des matériaux de mauvaise qualité. Sans compter les connecteurs mal fixés et une isolation insuffisante. A ce sujet, l’association rappelle qu’il est important de vérifier que le constructeur indique toutes les informations obligatoires sur son produit, mais également d’éviter de laisser charger la nuit et de préférer le chargeur d’origine.

Ainsi que de dangereux faux AirPods

En ce qui concerne les faux AirPods, le magazine n’en a étudié que 3 sur les 7 prévus. 3 ne sont pas parvenus et un était défectueux. Un ne répondait même pas aux normes de sécurité et dépassait le volume maximal autorisé de 10 décibels. Pour finir, les testeurs n’hésitent pas à qualifier leur son de “calamiteux”, avec une absence de basses et des aigus trop marqués.

Crédit photo : ding3000

Laisser un commentaire