A lire

L’Europe veut imposer un standard universel de chargeur

A priori, une certaine harmonisation dans les méandres des connectiques internet semble pencher vers une attitude de bon sens. Cependant, cela sous-entend une uniformisation, qui n’est pas de mise pour un géant de l’informatique comme Apple. Celui-ci, veille jalousement à ces spécificités. Cette “différence” parfaitement maîtrisée, est une des bases de son succès.

Une nouvelle fois, l’Union européenne entend bien continuer son œuvre, démarrée en 2011 pour une plus grande uniformisation. Cette fois la cible, c’est le chargeur que l’Europe voudrait bien voir devenir universel dès cette année. Pour cela, un grand débat a eu lieu pour mettre en place des mesures contraignantes. Il faut lutter contre le gaspillage électronique. Pour ce faire, l’UE appelle d’une part, à accroître la collecte et le recyclage des chargeurs, d’autre part à interdire la vente obligatoire d’un chargeur à l’achat d’un nouveau téléphone.

Lutter contre le gaspillage électronique

Aujourd’hui, environ 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont produits dans le monde. Avec 12,3 millions de tonnes à son compte, l’Union européenne est un des premiers pollueurs au monde en la matière.

Pour l’instant, ce n’est qu’une résolution non-contraignante qui a été finalement votée. Il reste, que la pression est devenue plus grande sur l’ensemble des constructeurs, pour adopter ensemble un chargeur universel d’ici juillet prochain. Rappelons, qu’actuellement la Commission européenne a déjà réussi à réduire le nombre de types de chargeurs disponibles sur le marché à trois. Il s’agit du micro USB, l’USB-C et Lightning, propriété d’Apple.

Face à ces tyrans européens dictatoriaux, qui veulent mettre des normes dans la vie de tout le monde, il se dresse quelques courageux défenseurs de la liberté. Parmi eux, le plus virulent, c’est certainement Apple.

Appel seul contre tous

Apple, se défend bec et ongles, il a commandé une étude à des experts de Copenhager Economics. Celle-ci, démontre que leur remplacement reviendrait à créer une énorme quantité de déchets électroniques. L’étude s’attaque surtout aux coûts imposés aux consommateurs qui nuiraient grandement aux éventuels bénéfices environnementaux envisagés par le passage à une norme unique.

Comme souvent pour Apple, la firme soutient que toute uniformisation nuit à l’innovation. Cependant, en matière de chargeur, on ne peut pas dire que la marque à la pomme ait marqué les esprits par ses dernières innovations.

De toute façon, on sait bien que la firme de Cupertino n’a pas du tout intérêt à subir une quelconque uniformisation. La culture du “Think different” est sa marque de fabrique, sa ligne de conduite, et une de ses meilleures armes publicitaires.

Crédit photo : cleverline

 

 

 

Laisser un commentaire